1750x200 AdSpace

­Top Banner Advertisement

Coopération: Une mission du FMI «satisfaite» de la santé de l’économie ivoirienne

Une mission du Fonds monétaire international (FMI), en Côte d’Ivoire pour évaluer son programme économique et financier des 3 prochaines années a, au terme de son séjour, fait le point au Président de la République, Alassane Ouattara, mardi 3 octobre. «Malgré la chute du prix du cacao, de solides performances sont poursuivies en 2017» et «les perspectives pour 2018 et le moyen terme demeurent bonnes», a confié le chef de mission Dan Ghura. S’agissant de l’inflation, il a indiqué qu’elle «devrait restée modérée à environ 1% » quand le déficit budgétaire «devrait se situer à 4,5% du PIB».

Cacao : des planteurs de Niablé ont manifesté contre le nouveau prix bord champ.

Des planteurs ne sont pas contents du nouveau prix bord champ du kg de fève de cacao fixé dimanche dernier par le Conseil Café-Cacao à 700 f CFA. Ils l’ont traduit à travers une marche à Niablé, demandant une révision à la hausse du prix. « Avec ce prix, même le producteur moyen, avec une production de 3000 Kg, soit 3Tonnes, qui lui donne un revenu de 1,4 million F CFA, ne peut pas s’en sortir. Car les charges d’entretien de la plantation s’élèvent au moins à 400.000 F pour une telle production. Reste au producteur 1 million F à diviser sur 12 mois.

Cacao : Le prix bord champ fixé à 700 FCFA pour la campagne cacao 2017-2018 en Côte-d’Ivoire

L’information a été communiquée ce dimanche 1er octobre 2017, par le président du conseil d’administration (Pca) du Conseil café-cacao, Lambert Kouassi Konan. C’était au cours d’une conférence de presse animée par ce dernier à Abidjan. Selon le Pca, ce prix a été possible car le gouvernement a renoncé à des taxes d’une valeur de 81 milliards de Fcfa.
Le Conseil café-cacao évoque une situation internationale difficile à cause de la surproduction en Côte d’Ivoire et dans le monde.
 

Cacao : 32 milliards de FCFA pour combattre le swollen shoot, la maladie virale du cacaoyer

Environ FCFA 32 milliards (€ 48,6 millions)  seront nécessaires pour financer le nouveau programme d’intensification de lutte contre le swollen shoot au niveau national sur la période 2017-2022, a annoncé, hier à Gagnoa, le chargé de programmes au Fonds interprofessionnel pour la recherche et le conseil agricole (Firca), Issiaka Yaméogo. Un programme effectué en partenariat avec le Centre national de recherche agronomique (CNRA), l’Agence nationale d’appui au développement rural (Anader) et le Conseil café-cacao (CCC) qui a contribué FCFA 11 milliards à ce programme.

Investissement: plus de 300 milliards réalisés par la BOAD au 1er semestre 2017

La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) «a  réalisé des engagements de 343,4 milliards FCFA, soit près de 80% de la cible annuelle », a révélé mercredi son président, Christian Adovelande. C’était au cours de la 106e session ordinaire des membres du Conseil d’administration de la Banque à Abidjan. Pour ce qui est du second semestre, il a indiqué que l’accent sera mis sur les projets en cours d’exécution et les nouveaux.

Pages

Top